Note de réparabilité Fnac-Darty, un bon début

L’association HOP//Halte à l’obsolescence programmée considère que la note de réparabilité des ordinateurs Fnac-Darty est un bon début pour lutter contre l’obsolescence accélérée et favoriser l’allongement de la durée de vie des produits, tout en appelant à aller plus loin vers une transparence complète sur la fiabilité des produits.

Fnac-Darty a pris des engagements dans le sens de l’allongement de la durée de vie des produits, avec la sortie du baromètre du SAV et la volonté d’afficher des notes de réparabilité dès 2018. Signe que le distributeur a entendu le message porté par l’association HOP, née en 2015, fédérant plus de 35000 personnes.

Toutefois, ce que HOP réclame, c’est que les produits ne tombent pas en panne précocement. Or cet indice ne donne aucune information quant à la durabilité et à la fiabilité. Il faut aller plus loin, d’autant que le prix de la réparation reste incertain.

Nous constatons qu’il y a de grandes différences de réparabilité, par tous, entre les enseignes : Microsoft Surface Book 2, avec 2,7/10 est le plus irréparable, Lenovo Y520-15ikbn, avec  4,9/10 est très moyen, Asus ROG GL503vm-gz098t, avec  7,1/10 est bien classé.

Pour Laetitia Vasseur, Co-fondatrice et Déléguée générale de l’association HOP, « cette nouvelle note de la réparabilité va permettre aux clients de comparer pour mieux choisir et pousser les fabricants à s’améliorer pour ne pas être mal classés. C’est bien, mais on ne nous dit toujours rien de la fiabilité des produits. On doit aller plus loin pour véritablement lutter contre l’obsolescence programmée. »

L’association HOP note que les cas des ordinateurs, des machines à café et des machines à laver, par exemple, sont très problématiques et méritent d’être creusés. Elle souhaite que l’affichage de la durabilité soit étendues à de nouveaux produits et rendue obligatoire en 2020 comme prévu dans la Feuille de route économie circulaire du Gouvernement par Brune Poirson, en intégrant la réparabilité, la durabilité, la robustesse et le logiciel.

Les conséquences écologiques et sociales de l’obsolescence accélérée sont insoutenables. Aussi, il est essentiel que chacun prenne sa part dans l’allongement de la durée de vie des produits pour mieux concevoir, réparer et réemployer les produits.

By | 2018-07-03T15:03:26+00:00 3 juillet, 2018|
HOP // Halte à l'obsolescence programmée