L’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP) dépose plainte ce jour auprès du Jury de Déontologie Publicitaire (JDP). HOP dénonce la publicité « Changez pour Chromebook » qui incite au gaspillage des ordinateurs et demande le retrait immédiat de la campagne publicitaire.

Un ordinateur lent, dont la batterie ne tient plus bien, cela peut être frustrant. Mais est-ce une raison pour le remplacer immédiatement ? « Changez pour Chromebook » chuchote depuis quelques semaines une voix à la radio, à la télévision et sur Internet dans une campagne de publicité dédiée à l’ordinateur portable de Google, distribué par Boulanger. Durant les trente secondes que durent cette communication, le message paraît clair : il faut renouveler nos ordinateurs portables avant même la panne. HOP dénonce une forme d’obsolescence programmée culturelle.

La publicité enfreint la recommandation « Développement durable » de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP), qui stipule que « La publicité […] ne doit pas inciter au gaspillage par la mise au rebut d’un produit ou sa dégradation alors que celui-ci fonctionne encore. » Cette recommandation deviendra bientôt une obligation, puisque la loi anti-gaspillage prévoit l’interdiction de ce type de publicités dès 2022.

Cette campagne publicitaire méprise le caractère fonctionnel de l’appareil de l’utilisateur et ignore la fin de vie des produits remplacés : le nettoyage, le dépannage, la réparation, le réemploi ni même le recyclage du produit n’y sont à aucun moment mentionnés, manque dommageable au regard de l’impact climatique de la fabrication d’ordinateurs portables neufs (plus de la moitié de leur empreinte environnementale totale selon le Bureau européen de l’environnement).

« À travers cette plainte, nous voulons lutter contre l’obsolescence culturelle, avec ces marques qui véhiculent, dans leur publicité et leur marketing, l’idée que l’on devrait changer un appareil avant même de l’avoir nettoyé ou réparé » déclare Laetitia Vasseur, co-fondatrice et déléguée générale HOP.

L’association HOP a donc déposé une plainte auprès du JDP, responsable de la déontologie des publicités, et invite les consommateurs à retrouver les conseils simples et de bon sens pour retrouver la performance de son ordinateur, le réparer, ou encore choisir un appareil vraiment durable si l’ancien doit être remplacé sur son site dédié www.produitsdurables.fr.

Leave a Reply