Adhérer pour faire bouger les lignes !

Les témoignages des consommateurs au cœur des actions de HOP

Ces derniers mois, les consommateurs ont fait entendre leur voix en apportant à HOP des milliers de témoignages sur leurs produits. Ils ont permis à l’association de réunir les informations nécessaires pour déposer plainte contre Apple et contre les fabricants d’imprimantes pour obsolescence programmée. En effet, la France a inscrit le délit d’obsolescence programmée dans la loi en 2015.
Les plaintes qu’a déposées HOP ont donné lieu à l’ouverture de deux enquêtes, l’une visant Apple et l’autre Epson : c’est une première, car le délit était resté symbolique jusqu’ici.

L’objectif : réunir 10 000 adhérents pour mener des actions de groupe

Si HOP agit forte de milliers de témoignages, elle n’a pas pu lancer une action de groupe. Cette procédure est courante dans certains pays comme les Etats-Unis où l’on parle de class action. Introduite en 2014 en France, elle vise à permettre aux consommateurs victimes d’un même préjudice de la part d’un professionnel de se regrouper pour agir en justice et d’être indemnisées.
L’action de groupe demeure difficile à mettre en oeuvre en France. Seules les associations nationales agréées de défense des consommateurs peuvent les mener. Et pour obtenir cet agrément, les associations doivent justifier d’au moins 10 000 adhérents cotisants.
Devenir officiellement une association de défense des consommateurs faciliterait les actions en justice de HOP. L’association pourrait ainsi mieux défendre les citoyens de l’obsolescence programmée.
Le but de HOP est donc de réunir 10 000 adhérents pour aller vers des produits plus durables et réparables.
Chaque contribution, même symbolique, est essentielle pour amplifier le mouvement et se donner les moyens de consommer plus durable. Alors, prêts à faire partie de l’aventure ?
Adhérer à HOP ❤
By | 2018-04-11T15:16:38+00:00 29 mars, 2018|
HOP // Halte à l'obsolescence programmée