Laetitia Vasseur et Samuel Sauvage, co-fondateurs de l’association HOP, sont intervenus dans l’émission Quotidien du mercredi 10 janvier. À la fin de l’entretien, la question a été posée de savoir s’il fallait faire les mises à jour proposées par Apple, à laquelle nous avons répondu rapidement « qu’on ne le conseille pas trop ».

Suite à cette déclaration, le journal 01net alerte sur les risques liés au fait de ne pas faire les mises à jour. Nous l’en remercions, ainsi que les personnes qui nous suivent sur les réseaux sociaux, car cela nous donne l’opportunité d’être plus précis.

Le fait de migrer vers la mise à jour 11.2.x ( depuis 10.x) a posé de graves problèmes de ralentissement, qui ont rendu le téléphone quasi inutilisable pour des milliers d’utilisateurs qui ont témoigné sur notre site (sans parler des cas dans les autres pays).

C’est pourquoi notre « conseil » à Quotidien, a été, sur le vif, de ne pas la télécharger en particulier pour les téléphones iPhones 6, 6s et SE, afin de s’épargner ces ralentissements excessifs.
Mais nous n’avons pas pu développer notre propos sur le plateau.

Pour compléter, si on ne migre pas, on peut s’exposer à des failles de sécurité qui ne sont pas bouchées (notamment Meltdown et Spectre qui ne sont pas propre à iOS mais au microprocesseur). C’est donc la quadrature du cercle :

– soit on s’expose à une exploitation potentielle de failles de sécurité non bouchées ;
– soit on met à jour le système d’exploitation de son smartphone, mais on s’expose à un risque de ralentissement excessif .
Soit une situation inextricable et tout à fait scandaleuse.

L’association demande depuis longtemps que les mises à jour de sécurité soient séparées des mises à jour de commodité.


D’après l’expert Frédéric Bordage : « Apple pourrait a priori très bien éviter cette situation en proposant un correctif pour iOS 10.x et pas seulement pour iOS 11.2. C’est d’ailleurs ce que font la plupart des grands éditeurs. Par exemple, lorsqu’une faille majeure est découverte dans Windows, Microsoft propose un correctif pour toutes les versions du système d’exploitation et pas seulement pour la dernière version. Techniquement, rien n’empêche Apple de proposer des correctifs pour iOS 10 ».

Notre conseil était donc de bon sens mais la réponse était incomplète.

Comme le souligne justement 01net, si vous êtes sous iOS 11, il serait préférable de migrer vers iOS 11.2.2 pour bénéficier des derniers correctifs de sécurité.

Dans ces circonstances nous dénonçons à nouveau la situation intolérable dans laquelle Apple enferme des milliers de clients. Nous demandons à Apple de déverrouiller cette situation et indemniser ses victimes et invitons les personnes ayant rencontré des problèmes à le signaler sur le formulaire dédié en page d’accueil du site halteobsolescence.org.